Archives

09 novembre 2005

Les annonceurs de la Parole :

Une correspondante inconnue qui se nomme Christiane :
« Personnellement je ne sais plus trop comment je me situe par rapport à la foi, la vie m’a fait m’éloigner d’un idéal mais on ne se renie jamais complètement et il y a toujours une certaine sensibilité au "divin " qui demeure. »

 Bonsoir !
Oui nous détenons une parcelle de Vérité, j'en suis convaincu. Nous cherchons à être témoins de la Parole par ce que nous sommes plus que par ce que nous savons.
Si à travers nous passe l'étincelle alors tant mieux !
Toutes les étincelles n'allument pas des feux...
Aujourd'hui dimanche je ne me sentais pas particulièrement expressif ; je ne me voyais pas un bon témoin et d'ailleurs je me suis presque trouvé sans voix quand il m'a été donné d’être porte parole.
La forêt dans laquelle je me suis promené cet après midi, pauvre et attendant l'hiver, me paraissait, elle, éloquente.

"Aujourd’hui, dans cette banlieue de Seine Saint Denis où je travaille la grisaille du temps ajoute à l’inquiétude environnante, cette morosité ambiante me contamine."

 Allons bon ! Je pensais encore qu'une foi à transporter les montagnes transformait les canards sauvages en enfants du bon Dieu.

Invitation de ou à la Folie

1 commentaire:

Vincent a dit…

drole de societe ou les feux sont synonimes de peur , danger et destruction alors qu'il n'y a pas si longtemps ils n'etaient que feux de bois , de joie et de convivialite !!

gardarem lou moral : o)

vince...

Qui êtes-vous ?

Ma photo
Un grand père, amateur de jardin et pratiquant le yoga.